Prévention : les règles fondamentales de la protection pour vous et pour vos enfants

Les cancers de la peau peuvent être efficacement traités s’ils sont diagnostiqués à temps. Il existe cependant des précautions à prendre pour réduire le risque en amont, lorsque le soleil est fortement présent (en été, en montagne, etc.)

VOICI LES 5 GRANDES RÈGLES À RESPECTER LORS DES EXPOSITIONS SOLAIRES
Ne jamais exposer un enfant de moins de  3 ans ;
Eviter les expositions solaires entre 12 et 16 heures, l’été ;
Consulter la météo qui donnera l’intensité du rayonnement UV du lieu ou charger l’application SOLEILRISK sur les smartphones et tablettes (indice uv et règles de photoprotection en fonction de son type de peau) ;
Se méfier des journées nuageuses et venteuses ;
Faire attention à la réflexion du sol : de 10 % sur la mer, de 20 % sur le sable, de 90 % sur la neige.

POUR BÉBÉ, ENCORE PLUS DE PRUDENCE…

Pour les enfants et a fortiori les bébés, LA PHOTO-PROTECTION VESTIMENTAIRE reste la meilleure et la plus indispensable des protections s’ils sont amenés à être exposés au soleil.

La tête
Il faut protéger l’enfant en lui mettant un chapeau avec un large bord qui divisera par 2 la quantité d’UV reçue sur le visage. Ce chapeau doit protéger les oreilles, le nez et le front.
Ce conseil vaut aussi pour les grands, et notamment pour les personnes chauves ou à peau très claire qui sont plus exposées aux dangers des rayonnements solaires.

Les yeux
Les lunettes doivent être enveloppantes, de catégorie CE 3 ou 4 qui filtrent efficacement les UV 40

Le corps
Pour les enfants, la protection doit être maximale sur la plage (tee-shirt à manches longues, pantalon de plage, chaussons de toile, socquettes…) Les vêtements sont à choisir selon le besoin de protection et l’activité pratiquée au soleil. La protection doit être totale pour lé bébé. Sachez aussi que contrairement aux idées reçues, un parasol ne protège que pour moitié du rayonnement solaire.

Attention , pas de vêtement transparent  ni trop de baignade ou de pulvérisations d’eau : le vêtement mouillé laisse passer les U.V.

BON À SAVOIR

Quels vêtements choisir ?
Un indice de protection des tissus a été élaboré (UPF). Certains vêtements de sport indiquent ainsi, sur leur étiquette, la protection anti-UV.
Les tissus à fibres serrées (type jeans) sont les plus protecteurs.
L’efficacité des vêtements varie selon la nature du textile, texture, la couleur, l’épaisseur…
Le noir plus protecteur que blanc, même s’il est plus chaud l’été (absorption des infrarouges).
Il existe des vêtements anti-UV réfléchissants : un étiquetage standard européen a été mis au point : EN 13758
PRODUITS DE PROTECTION SOLAIRE : EFFICACES, QUAND ILS SONT ADAPTÉS ET BIEN UTILISÉS
Pour les parties découvertes ne pouvant être protégées par un vêtement, un produit solaire pourra être efficace contre les UVB et les UVA.

Les qualités d’un produit de protection solaire doivent néanmoins répondre à ces critères :
assurer la photo-protection (leur composition comprend notamment des filtres UV Chimiques et des écrans qui réfléchissent les UV, mais aussi la lumière visible et l’infrarouge),
être inoffensif,
être bien toléré,
être stable et photostable,
être résistant à l’eau et à la transpiration.

BON À SAVOIR

Application des crèmes solaires : les règles à suivre :
Application 1/4 à 1/2 heure avant exposition, en quantité suffisante
Ne pas oublier les oreilles, la nuque, le nez et les pieds, mains
Utiliser des produits récents, bien les reboucher après utilisation, les placer à l’ombre
Appliquer les produits en quantité : «plutôt 2 couches qu’une !»
Refaire une application toutes les 2 heures environ (même avec une formule waterproof) ou après une baignade ou une transpiration excessive